Mariage à la mairie

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Après l'enterrement de vie de célibataire, vous souhaitez maintenant franchir l'étape essentielle au chemin du bonheur avec l'élu de votre cœur, qu'est le mariage.

Quelle que soit votre religion, le mariage à la mairie est l'étape obligatoire pour sceller votre union.

Qu'est-ce que le mariage à la mairie ?

Façade d'une mairie

Le mariage à la mairie est un mariage civil qui est un acte juridique et l'union officielle de deux êtres.

La célébration du mariage doit être faite par un officier de l'État civil, elle est généralement célébrée par le maire ou quelquefois par un de ses adjoints.

Lors de la cérémonie de mariage, chaque époux donne son consentement. Cependant pour se marier, il y a certaines conditions à remplir.

Ainsi, il faudra choisir des témoins (deux en général, et quatre au maximum) qui seront les garants de l'union des futurs époux aussi bien pour le mariage civil que pour le mariage à l'église.

Comment se déroule le mariage à la mairie ?

Le mariage civil est beaucoup moins protocolaire que le mariage religieux. En général, pour la célébration du mariage, les futurs époux entrent en premier dans une salle de la mairie réservée pour l'occasion :

  • Ils seront placés au 1er rang devant l'officier de l'État civil (le maire ou un adjoint). Traditionnellement, la mariée se place à gauche du marié.
  • Les témoins sont installés à côté d'eux.
  • Viennent ensuite, au 2e rang, les parents, les frères, les sœurs et les grands-parents.
  • Les invités, quant à eux, s'assoient au fur et à mesure.

Les mariés, la famille et les invités se lèvent à l'arrivée du maire. Ce dernier célèbre le mariage de la façon suivante :

  • Un petit mot d'accueil sera prononcé puis le maire commence la lecture des articles du Code civil qui donnent les devoirs de chacun des époux (articles 212 à 215 du Code civil).
  • Vient ensuite la demande, à savoir si un contrat de mariage a été rédigé.
  • Puis le moment tant attendu par toute l'assemblée, le consentement de chacun des mariés, suivi d'un « oui » à tour de rôle par les époux.
  • Les alliances de mariage seront remises par le maire aux mariés, s'il n'y a pas de cérémonie religieuse.
  • Pour clore la cérémonie, il y aura la signature des registres par les époux et les témoins.
  • Un livret de famille sera remis gratuitement aux jeunes mariés.
  • Une quête peut éventuellement circuler pour les œuvres de la commune.

Quelques jours après la célébration du mariage et si besoin, les époux peuvent demander à la mairie un extrait ou une copie intégrale de l'acte de mariage.

Bon à savoir : la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle autorise le maire à affecter à la célébration des mariages tout bâtiment communal, autre que celui de la maison commune, situé sur le territoire de la commune. Le Procureur de la République quant à lui veille à ce que la cérémonie reste solennelle, publique et républicaine et que la bonne tenue de l'état civil soit assurée.

Les félicitations

Si le mariage à la mairie n'est pas suivi d'un mariage religieux, les félicitations s'effectuent à la sortie de la mairie.

Le photographe de mariage en profitera pour immortaliser ce moment merveilleux en réalisant de superbes photos portrait ou prises sur le vif.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !