Mariage international

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka
Jeune mariée robe blanche sur gazon

Vous souhaitez célébrer votre union dans un cadre de rêve et unique pour immortaliser ce moment merveilleux. Pour cela, vous souhaitez transporter tous vos invités à l'étranger pour partager ce moment de bonheur avec vous.

Pour ce faire et pour organiser votre mariage à l'international, il faudra effectuer différentes formalités pour vous unir dans le pays de votre choix.


Formalités nécessaires à un mariage à l'international

Tout d'abord, rappelons que selon la législation du pays qui vous accueillera pour célébrer votre mariage, les ambassadeurs et les consuls de France font office d'officiers de l'État civil. Ils sont donc autorisés à célébrer des mariages.

Toutefois, et dans la plupart des pays, cette autorisation est limitée aux mariages entre ressortissants français.

Dans le cas où votre conjoint n'est pas un ressortissant français, il faut savoir que le mariage à l'international sera célébré devant les autorités locales. Il sera ensuite retranscrit dans les registres de l'état civil consulaire par l'ambassadeur ou le consul de France territorialement compétent.

Pour procéder aux formalités d'usage obligatoires, il faudra prendre contact, avant le mariage (environ deux mois avant), avec les autorités territoriales compétentes, à savoir : l'ambassade ou le consulat de France, surtout en ce qui concerne la publication des bans.

La publication des bans : indispensable

Selon l'article 63 du Code civil, la publication des bans est indispensable pour que votre mariage international soit reconnu en France.

Si personne ne s'oppose au mariage et si ce dernier remplit les conditions de fond prévues par le code civil, l'ambassade ou le consulat de France délivrera, après la publication des bans, un certificat de capacité à mariage.

Formalités à remplir pour la demande de certificat de capacité à mariage

Pour obtenir un certificat de capacité à mariage, il faudra constituer un dossier avec les justificatifs suivants :

  • des fiches de renseignements remises par l'ambassade ou le consulat dûment remplies ;
  • une copie de l'acte de naissance de chacun des futurs mariés, datant de moins de 3 mois (6 mois si le document a été délivré à l'étranger avec sa traduction et sa légalisation ou apostille éventuelle) ;
  • un justificatif de nationalité française ;
  • un justificatif de domicile ou de résidence.

Selon la situation de l'un ou des conjoints, d'autres pièces justificatives peuvent être demandées pour un mariage international.

Il est possible que l'agent diplomatique ou consulaire procède à l'audition des futurs mariés à différents moments :

  • lors de la publication des bans ;
  • lors de la délivrance de capacité à mariage ;
  • en cas de demande de transcription du mariage par le ressortissant français.

Il sera délivré un livret de famille lors de la transcription de l'acte de mariage dans les registres consulaires.

Comment organiser un mariage à l'international ?

Des agences spécialisées sont à la disposition et à l'écoute des futurs époux pour organiser un mariage à l'international.

Elles proposent donc différentes destinations, clé en main, pour célébrer votre mariage, comme Venise, Las Vegas, Vienne, les Bahamas, Marrakech, des îles sublimes ou paradisiaques, etc.

Choisissez votre destination avec précaution : niveau de sécurité, monnaie en vigueur, etc.

L'organisation du mariage à l'international

Grâce à leur savoir-faire, les agences spécialisées vous accompagnent pour les préparatifs et l'organisation du mariage à l'international durant toutes les étapes, à savoir :

  • définition de vos besoins et présentation des meilleures prestataires locaux ;
  • repérage des lieux de rêve adaptés à la cérémonie du mariage ;
  • la gestion des vols, transports, hébergement ;
  • la sélection des thèmes, les cadeaux, la décoration.

Une collaboratrice sera également à votre disposition le jour « J » et assurera toute la coordination de la célébration du mariage (animation, réception, hébergement). Dans le cas contraire, il est indispensable de faire appel à un organisateur de mariage.

Beaucoup de ces professionnels vous assisteront aussi dans toutes vos démarches administratives (formalités) dont vous n'aurez plus à vous soucier pour organiser votre mariage civil et/ou religieux.

Assurance mariage

N'hésitez pas à prendre une assurance mariage car vous ne savez pas ce qu'il peut arriver, surtout à l'étranger.

Informer ses invités

Pour un mariage international, vos invités doivent s'organiser dans les temps et correctement (congés, finances). Il est donc indispensable de les informer au moins un an avant la date du mariage.

Un faire-part fait sur mesure sera à la hauteur de l'événement.

Quelques petits conseils

Il est fortement conseillé aux futurs mariés de se rendre sur leur lieu de destination quelques jours avant le mariage, afin de voir si tout est en place et que rien n'est laissé au hasard. Cela évitera toutes déconvenues le jour « J ».

Faites ouvrir une liste de mariage disponible en plusieurs langues et multidevises pour éviter d'avoir tous les cadeaux dans les bagages du retour.

Assurez-vous que toutes les formalités et exigences légales sont bien remplies pour que votre mariage à l'international soit valide.

Vous pouvez même créer un blog mariage afin que vos invités puissent se tenir au courant des dernières informations, cela vous évitera de passer des heures au téléphone.

Coût d'un mariage à l'international

De nos jours, le mariage dans un pays étranger a le vent en poupe et selon la destination choisie, cette option permet de faire des économies (monnaie du pays) sur le coût total de la cérémonie.

Cependant, les prix varient selon de nombreux critères, à savoir : le nombre d'invités, la destination, le transport, la réception, l'hébergement, l'animation, etc. Comptez environ entre : 10 000 € et 40 000 € voire plus pour un mariage comptant 100 invités.

Vous pouvez aussi songer à faire sponsoriser votre mariage à l'étranger si les finances ne sont pas au rendez-vous. Il existe aussi la possibilité d'opter pour un crédit mariage, toutefois attention à l'endettement !


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !