Mariage algérien

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

La particularité du mariage algérien est qu’il se déroule à la fois chez le futur époux et chez la future épouse. Contrairement aux pays voisins comme le Maroc ou la Tunisie, l’homme n’est pas mis de côté la plupart du temps et il participe à la fête autant que sa fiancée.

De même, au cours d’un mariage algérien respectant les plus pures tradition, les familles ne font pas appel à un restaurant ou un traiteur pour préparer les mets des cérémonies. Toute la cuisine est alors faite par la famille et les proches. Le point dans notre astuce.

Mariage algérien : fiançailles ou khotba

Les futurs époux sont d’abord fiancés. Le futur mari doit demander la main de sa future femme à sa famille :

  • Il peut alors être accompagné de ses parents, son grand frère, sa grande sœur.
  • Une fois que les deux familles ont conclu l’accord, la future épouse peut se voir offrir une bague de promesse, un bracelet, un collier ou des boucles d’oreilles en or.
  • Une fois les fiançailles célébrées, son futur mari lui offrira une bague de fiançailles.

Préparatifs traditionnels du mariage algérien

Un mariage algérien peut différer selon la région où il est célébré. Généralement, il s’agit d’une grande fête pouvant durer 3 à 4 jours voire une semaine. De nombreux rites y sont présents et se déroulent selon un ordre précis.

Préparation des repas

Si le mariage est célébré d’une manière traditionnelle, les repas sont tous réalisés à la main. La préparation dure deux jours et est répartie de la manière suivante :

  • Les hommes des deux familles sacrifient un mouton ou une vache suivant le nombre des invités.
  • Les femmes des deux familles préparent les plats d’accompagnement, les pâtisseries et les gâteaux.

Le Hammam

Le 3ème jour est consacré à la détente et aux rituels de beauté. La mariée s’y rend accompagnée des femmes de sa famille et de femmes plus âgées qui veillent au respect de la tradition.

Les soins seront accompagnés de chants religieux et de prières.

La cérémonie de El Khouara

La mère de la mariée organise une fête dans son foyer destinée à ses amies et aux proches de la famille.

Au cours de cette dernière, la fiancée défile dans différentes tenues traditionnelles et la famille distribue des dragées, des boissons, des pâtisseries.

Repas du henné ou « el taâliq »

Le 5 ème jour, les femmes de la famille du marié s’occupent de la décoration au henné de la mariée, en guise de bienvenue.

La future épouse porte alors une robe nommée « charb ezdaf » et composée :

  • D’une robe fleurie sans manche arrivant aux chevilles, également appelée « binouar ».
  • De broderies en forme de fleurs parmi les plus délicates.

Ce même jour, les femmes de la famille du mari donnent à la fiancée une valise blanche ou « jehaz ». Cette dernière peut contenir des jupons, des sous-vêtements et du savon et du parfum.

Le contenu de la valise est tenu secret et ne sera dévoilé que lors de la pose du henné. Suite à cela, les invités devront offrir des cadeaux à la mariée.

Réunion des deux époux lors d'un mariage algérien

Réunion avec la belle-famille

La mariée se rendra enfin chez sa belle-famille après avoir été coiffée et maquillée.

C’est au marié d’aller chercher sa future épouse, accompagné d’un cortège composé :

  • De voitures décorées de fleurs et de rubans dont les klaxons alerteront le quartier.
  • De toutes les filles et femmes de la famille du marié.

La mariée est ensuite conduite chez sa belle-famille mais, selon la tradition, ses parents ne pourront l’accompagner. Avant d’arriver chez sa belle-famille, le couple pourra faire une séance photos dan un endroit qui lui tient à cœur.

La mariée est accueilli par sa belle-mère avec du lait et des dattes, signes de fécondité, et de bonne entente dans le couple.

Ce même soir, a lieu une seconde cérémonie du henné à destination du marié qui se verra alors offrir des cadeaux.

Dernier jour du mariage

Un repas est donné en l’honneur des parents de la mariée, venus voir leur fille. La tradition veut que la semaine suivant son mariage, la mariée ne réalise aucune tâche ménagère et ne sorte pas de chez elle.

Le mariage civil et religieux

Le mariage religieux ou « fatha » est célébré par un imam chez les parents de la future mariée. La cérémonie se déroule de la manière suivante :

  • Il demande l’accord de la future mariée que l’union puisse avoir lieu.
  • L’imam fait un discours sur les conditions du mariage ainsi que l’importance de l’amour.
  • Les mariés récitent le premier chapitre du Coran.

Une fois l’union religieuse officialisée, le mariage civil peut avoir lieu et être célébré.

Pour en savoir davantage :

Mariage

Mariage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la cérémonie, l'organisation et les tenues
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Organisation cérémonie

Sommaire